Atelier logiciel de traitement de signal fondé sur la théorie du chaos

Aristè dispose d'un atelier de traitement du signal fondé sur la théorie du chaos.

Ces traitements sont applicables à des signaux stationnaires même lorsque leur spectre ne présente aucune composante fréquentielle marquée. On rencontre fréquemment ce type de signaux lorsque les systèmes à l'origine de leur création ont un comportement chaotique ou encore que le processus de génération est aléatoire. De multiples exemples montrent que, bien qu'il semble exister un désordre important dans ces signaux, ceux-ci présentent en fait un "désordre ordonné" souvent représentable par un système déterministe à faible nombre de degrés de liberté. Ce nombre est le premier entier supérieur à la dimension fractale de l'attracteur.

Différents algorithmes ont été mis en place permettant de calculer les invariants des signaux et de construire des prédicteurs. Ces algorithmes ont été appliqués pour l'identification et la classification de signaux réels : des enregistrements de laboratoire de bruits de cavitation, des échos de sonar actif très basse fréquence. Les algorithmes développés permettent également d'étudier le comportement non linéaire d'équations différentielles décrivant le comportement dynamique d'un système physique en fonction de ses paramètres.

Développement d'une bibliothèque de compression/décompression pour les images d'empreintes digitales

Empreinte

Le mode de compression WSQ établi par le FBI (Federal Bureau of Investigation) est prévu pour induire le moins de distorsion possible afin de conserver un maximum de détails pertinents. Les méthodes de compression sans perte n'assurent qu'un taux de 2:1, ce qui est largement insuffisant pour répondre au problème.

Le schéma de compression WSQ est fondé sur la transformée en ondelettes, suivit d'une quantification scalaire et d'un codage entropique. L'ensemble de ce processus peut atteindre un ratio de 20:1 avec de faibles détériorations de la qualité de l'empreinte digitale.

Le logiciel développé par Aristè suivant les normes qualité de la GAM T17 a été certifié par le FBI et est actuellement utilisé dans les systèmes commercialisés par la SAGEM.

Traitement adaptatif d'antenne en passif

Les traitements d'antenne en écoute passive sont usuellement séparés en traitements paramétriques et non paramétriques. Mais les différences de performances entre les algorithmes résident plus dans le choix du modèle sous-jacent. Nous avons mené une étude comparative des ces algorithmes en termes de capacité de poursuite, de coût de calcul et de robustesse vis-à-vis de la mise en défaut de leurs hypothèses sous-jacentes. L'étude a été limitée aux algorithmes fournissant une estimation continue de la puissance incidente en fonction de la direction d'observation, de façon à disposer de données homogènes pour comparer les algorithmes.

Identification de sources acoustiques à partir des mesures de pression acoustique en champ proche

À partir de mesures de pression acoustique réalisées dans le champ proche d'une coque excitée immergée, on cherche à reconstruire les sources monopolaires possédant le même diagramme de rayonnement en champ lointain que celui de la coque vibrante, les monopôles équivalents étant évidemment placés dans le volume de la coque. Nous avons développé deux algorithmes, l'un reposant sur la connaissance du nombre et des positions des monopôles, dans ce cas, ce sont les amplitudes complexes qui sont recherchées, l'autre algorithme proposant une recherche conjointe des localisations, des amplitudes et phases des monopôles (méthode des " gradients conjugués "). L'influence de la forme des antennes de réception a également été évaluée dans ces études. Des études ont également été menées en holographie temporelle pour estimer le rayonnement en champ lointain d'un sous-marin à partir de mesures temporelles en champ proche. Un prototype a été développé et testé avec succès sur signaux réels.

Faisabilité de la mesure en régime de rotation transitoire l'équilibrage de pièces tournantes

Les mesures d'équilibrage dynamique des roues ou des vilebrequins de voitures sont soumises à des contraintes de performance très sévères, tant du point de vue de la durée de la mesure que de la précision des résultats. Pour minimiser le temps d'attente nécessaire à l'établissement de la vitesse de rotation optimale pour la mesure, Aristè a proposé un algorithme de mesure du déséquilibre en régime transitoire. Par ailleurs, Aristè a mené un audit des systèmes d'équilibrages actuels qui a permis de mettre en évidence de nouvelles sources de bruits parasites.