Prévention des accidents, sécurité industrielle et gestion des risques

Les activités d'Aristè en sûreté de fonctionnement l'ont conduit tout naturellement à s'intéresser aux risques industriels et aux méthodologies visant à prévenir les accidents dans les industries.

En collaboration avec l'Institut du Travail Humain, Aristè effectue des audits de sécurité visant à porter un diagnostic organisationnel de sécurité dans une entreprise.

Ce diagnostic organisationnel de la sécurité ne se fonde pas seulement sur l'existence et la diffusion d'un système prescrit (référentiel sécurité, procédures, modes opératoires de sécurité, mise en œuvre de méthodes formelles d'analyse de la sécurité et des accidents du travail) mais bien davantage sur l'usage effectif de ce système prescrit et sur son "applicabilité" sur le terrain. Il propose une appréciation des "facteurs humains" et des "facteurs organisationnels" de la sécurité, qui sous-tendent les pratiques de prévention sur le terrain, et qui par conséquent conditionnent l'efficacité et le degré de réussite des politiques de prévention mises en œuvre.

Le diagnostic propose donc entre autres, une analyse des modes de coordination, de coopération et de communication au sein de l'organisation pour ce qu'ils concernent la sécurité et la prévention des accidents du travail. Le fonctionnement des équipes et l'organisation du travail font l'objet d'une attention particulière, notamment la préparation du travail, l'appréciation des risques sur le terrain, le retour d'expérience des chantiers ou des activités aux postes de travail.

Le diagnostic ne porte pas seulement sur les facteurs susceptibles de diminuer le niveau de sécurité de l'organisation, c'est-à-dire sur les vulnérabilités organisationnelles, mais également sur les facteurs qui contribuent au déploiement, au renforcement de la sécurité, c'est-à-dire qui favorisent la résistance de l'organisation aux aléas, aux perturbations du travail. C'est bien un diagnostic organisationnel qui est proposé, c'est-à-dire non une analyse poste à poste, ou chantier par chantier, mais bien un bilan d'ensemble de l'organisation, de ses vulnérabilités et de ses points forts.

En fonction du besoin de l'entreprise, nous proposons deux types d'analyse :

  • La première analyse donne accès à un diagnostic rapide du niveau organisationnel de sécurité de l'entreprise. Elle se fonde sur l'examen de documents et de résultats ayant trait à la sécurité et à la prévention des accidents du travail (référentiel de sécurité, procédures, comptes rendus d'audits, rapports d'accidents, taux d'accidents,...) mais également et surtout sur des réunions de travail et d'entretiens individuels et/ou collectifs avec des employés de l'entreprise, aux différents niveaux de celle-ci, de façon à disposer d'un échantillon de personnes représentatif des fonctions et métiers de l'entreprise. Le diagnostic sur site est limité à 3 jours et donne suite à un rapport d'intervention, de recommandations concrètes et de voies de progrès classées par ordres de priorité et de difficulté de mise en œuvre. Ce diagnostic est remis dans un délai maximum de 3 semaines après le début de la mission.
  • la seconde analyse repose sur un questionnaire d'évaluation du niveau de prévention-sécurité d'une organisation intégrant toutes les connaissances qui depuis une décennie environ tendent à renouveler la conception et la pratique de la prévention des accidents du travail. Cette analyse est plus lourde par sa mise en oeuvre que la précédente mais elle peut aboutir à l'appropriation de la méthode et des outils par l'entreprise, ce qui permettra à cette dernière de reconduire un diagnostic à tout moment indépendamment d'un prestataire extérieur.